France

Tuerie de Charlie Hebdo : Charles Pasqua déplore l’état des relations franco-marocaines

En réaction à la tuerie perpétrée à la rédaction de Charlie Hebdo, l’ancien ministre français de l’Intérieur, Charles Pasqua, a déploré l’état actuel des relations franco-marocaines.

Dans une interview accordée au quotidien français Le Figaro, l’ancien ministre français de l’Intérieur, Charles Pasqua, réagit à l’attaque terroriste contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo. C’est comme cela qu’il déclare : « Nous devons renforcer nos relations sur le plan international. Or, actuellement, nos relations avec le Maroc, qui était l’une de nos principales sources de renseignement, sont considérablement distendues, pour des raisons que j’ignore. ».

Il ajoute : « La menace islamiste est beaucoup plus forte aujourd’hui. Elle existait déjà à l’époque et nous procédions à la surveillance des mosquées et notamment des imams arrivant de l’extérieur », en appelant le pouvoir en place à « renforcer les liens avec les pays confrontés aux mêmes types de problème ».

Par ses propos, Charles Pasqua rappelle que les relations franco-marocaines ne sont plus au beau fixe depuis un certain temps alors même que la contribution du Royaume à la lutte antiterroriste sur le plan international, par le partage de renseignements, a permis d’éventer plusieurs complots terroristes contre des pays amis, notamment la France et l’Espagne. Cette dernière a d’ailleurs salué à plusieurs reprises « le rôle indéniable joué par le Royaume dans la paix et la sécurité mondiale ».

Alors que plusieurs dizaines de cellules djihadistes ont été mises hors d’état de nuire en 2014, la tuerie perpétrée dans les locaux de Charlie Hebdo relance ainsi la nécessité de raffermir « les relations distendues entre la France et le Maroc, afin de mieux coordonner les efforts de lutte contre cet ennemi commun : le terrorisme », rappelle Charles Pasqua.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top