Automobile

Scandale Volkswagen : les premiers tests français confirment la tricherie du constructeur allemand

Il n’y a désormais plus aucun doute à avoir, les premiers tests réalisés en France confirment la tricherie de Volkswagen également dans l’Hexagone.

Vu que le scandale de la tricherie de Volkswagen touche le monde entier, il y avait vraiment peu de chance que la France soit épargnée. C’est pour en avoir le cœur et que le gouvernement a ordonné, moins de deux semaines après l’éclatement du scandale, une série de tests sur une centaine de véhicules à moteur diesel.

Le résultat des premiers tests, concernant une dizaine de véhicules, confirme la tricherie du constructeur allemand. « Sur les 10 voitures que nous venons de contrôler, de toutes marques, on observe que sur Volkswagen il y a un dépassement de 5 fois la valeur limite de la réglementation en oxydes d’azote, on a donc confirmation de la tricherie », a déclaré vendredi Ségolène Royal.

« Pour les autres [marques], ce n’est pas le cas, c’est un dépassement d’un et demi à deux pourcents, c’est-à-dire l’écart que l’on connaît entre le contrôle sur banc et le contrôle en conduite réelle », a précisé la ministre.

« D’ici la fin du mois, nous aurons un test grandeur nature qui sera homologué et qui pourra permettre le test sur la centaine de voitures représentatives des modèles commercialisés en France », a encore assuré la ministre.

Alors que le scandale concerne 11 millions de voiture dans le monde, plus de 1 million de véhicules concernés par le trucage circule déjà en France.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top