France

Brest : perquisition dans une mosquée où prêche l’imam salafiste Rachid Abou Houdeyfa

Rachid Abou Houdeyfa est un imam très suivi sur internet. La mosquée où il prêche, à Brest, a été la cible d’une perquisition ce vendredi matin.

Même s’il refuse l’étiquette « salafiste », le controversé imam Rachid Abou Houdeyfa est considéré comme salafiste pour ses prêches particulièrement polémiques. Il est notamment connu pour l’extravagance de ses prêches sur des sujets aussi variés que le piercing, l’épilation, le couple, le célibat et la masturbation, les rapports intimes, ou encore la mort.

S’il est très controversé, c’est avant tout pour les termes qu’il utilise, comme dans cette vidéo postée en septembre où on le voit expliquer à des enfants que « ceux qui écoutent de la musique écoutent le diable ». IL déclare même « qu’il y en a certains qu’Allah va transformer en singe et en porc ». Ce n’est pas le fait qu’il déclare que ses propos concernant la transformation « portaient sur une métaphore » et « n’étaient pas à prendre au premier degré » qui va changer la violence des mots.

Rachid Abou Houdeyfa est très populaire sur internet vu que certains de ses prêches ont été vu plus de 500 000 fois, même près de 750 000 fois pour celui sur le célibat et la masturbation. Il a aussi 180 000 likes sur Facebook et sa chaîne YouTube compte quelques 89 000 abonnés.

Selon Le Télégramme, la mosquée Sunna de Brest où exerce Rachid Abou Houdeyfa a été perquisitionnée ce vendredi matin, une semaine après les attentats meurtriers de Paris.

Les abords de la mosquée ont été bouclés très tôt ce matin. L’imam n’était pas présent. « On fait des vérifications », a précisé le préfet du Finistère, Jean-Luc Videlaine. Il indique aussi que « personne n’a été interpellé ».

Les forces de l’ordre étaient présentes en masse pour cette opération vu qu’une centaine de policiers y ont participé, notamment des CRS et des gendarmes mobiles.

Il faut préciser que cette perquisition administrative a eu lieu dans le cadre de l’état d’urgence.
Précision importante, malgré les propos salafistes de Rachid Abou Houdeyfa, cet imam a des positions « contre les extrémistes qui salissent l’islam ».

Les attentats de paris du 13/11/2015 (Rachid Abou Houdeyfa)

L’imam Rachid Abou Houdeyfa sur la musique, les femmes …

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top