Santé

Des substances nocives dans les arômes des e-cigarettes

Plus de 75% des cigarettes électroniques aromatisées et recharges testées contiennent du diacétyle, une substance liée à une maladie pulmonaire grave. Les e-cigarettes sont dangereuses !

Ce n’est pas parce que les cigarettes électroniques sont populaires qu’elles ne sont pas dangereuses. Une nouvelle étude révèle qu’elles contiennent des substances nocives. Plus exactement, du diacétyle, une substance liée à une maladie pulmonaire grave, a été trouvé dans plus de 75% des e-cigarettes aromatisées et recharges testées par des chercheurs de la faculté de santé publique de l’Université de Harvard.

Leur étude, publiée dans la revue Environmental Health Perspectives, mentionne également la présence de deux autres substances nocives, l’acétoïne et la pentanédione dans un grand nombre d’essences aromatiques, dont les très prisés arômes « barbe à papa » et « cupcake ».

« «Le diacétyle et d’autres substances chimiques sont également utilisés dans de nombreux arômes artificiels pour les cigarettes électroniques, comme ceux de fruits, de boissons alcoolisées et, dans cette recherche, de bonbons », a expliqué Joseph Allen, l’un des principaux auteurs et professeur adjoint de santé environnementale à l’Université de Harvard.

« Outre ces trois substances pouvant endommager les poumons et le fait d’avoir des doses variables de nicotine, ces cigarettes électroniques contiennent aussi d’autres produits chimiques cancérigènes, tels que le formaldéhyde », dénonce David Christiani, professeur de génétique environnementale à l’Université de Harvard, co-auteur de l’étude.

Dans leur étude, les chercheurs déplorent aussi le manque d’informations sur les effets potentiels des e-cigarettes sur la santé. Contrairement au tabac, elles ne sont actuellement pas réglementées.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top