France

Nicolas Sarkozy tacle la fiscalité menée par François Hollande

Invité d’Europe 1, Nicolas Sarkozy a critiqué a critiqué politique fiscale menée par François Hollande. Il a plaidé pour « un contre choc fiscal de 20 à 30 milliards ».

Ce mercredi matin, Nicolas Sarkozy était l’invité d’Europe 1. Cela a permis à l’ancien chef de l’Etat de critiquer une fois de plus la politique fiscale menée par François Hollande. « Depuis quatre ans la France a subi un choc fiscal sans précédent qui désespère les ménages et place les entreprises en situation de danger absolu », a-t-il affirmé.

C’est ainsi que Nicolas Sarkozy a taclé son successeur à l’Elysée en déclarant : « Il n’y a pas d’alternative. Il faut un contre choc fiscal de 20 à 30 milliards. Il faut que les entreprises puissent créer des emplois avec moins de charge. »
Il a aussi rappelé qu’il est en faveur de la suppression de l’ISF. Il a également affirmé qu’il remettrait en place une certaine dégressivité « à partir d’un an » des allocations chômage en parlant de la situation de l’emploi.

Nicolas Sarkozy a aussi dénoncé « une véritable démolition de la politique familiale ». Il s’est ainsi prononcé en faveur de « l’universalité des allocations familiales » alors que quelques 485 000 familles ont vu le montant perçu diminuer d’environ 127 euros.

L’ancien président de la République a aussi plaidé pour un alignement des systèmes de retraites des secteurs publics et privés. « Il faut la même règle de calcul des retraites » entre les deux secteurs, soulignant qu’il était nécessaire d’intégrer les primes. Il a aussi rappelé qu’il faudra « sans doute reculer l’âge du départ à la retraite ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top