France

Manuel Valls : quelles sont les raisons de sa France policière ?

Manuel Valls : quelles sont les raisons de sa France policière ?

En déclarant que « Dieudonné reste sous surveillance », le ministre de l’Intérieur français démontre l’existence d’une France policière. Mais pour quelles raisons ?

La polémique qui existe entre l’humoriste Dieudonné et le ministre de l’Intérieur Manuel Valls trouve son origine dans les spectacles du comédien. C’est pour avoir été accusé d’antisémitisme et d’alimenter les haines en France avec son spectacle « Le Mur » que celui-ci a été interdit.

Sans épiloguer sur le message que Dieudonné compte faire passer avec ses spectacles, il faut surtout se pencher sur la réaction du ministre de l’Intérieur. Si ces arguments semblent parfaitement légitimes en fonction des valeurs défendues par la France, le fait de déclarer que « Dieudonné reste sous surveillance » pose de sérieuses interrogations.

En effet, alors que les écoutes et surveillances de la NSA sont également au cœur d’une polémique, les propos du ministre de l’Intérieur français laissent à penser que le même genre de pratiques serait pratiqué en France. Et oui, car comment imaginer la pertinence de devoir mettre sous « surveillance » un humoriste, en raison des risques pour l’Etat ? Quels risques ?

S’il n’existe pas de réponse évidente à cette question, il est aussi possible de prendre le problème par l’autre bout… c’est-à-dire considéré que cette « surveillance » appartiendrait à un plan pour lutter contre l’insécurité des Français… ce qui nous rapproche des idées d’un ancien président de la République qui avait également occupé ce poste de ministre de l’Intérieur. Dès lors, est-ce que ce combat de Manuel Valls ne serait pas tout simplement une étape vers l’Elysée ?

Alors, qu’en pensez-vous, est-ce que les raison de cette France policière ne visent que Dieudonné, ou est-ce que le plan caché de Manuel Valls ne serait pas la présidence ?

Populaires

To Top