Maroc

Interpol estime qu’il y a 2000 à 2500 djihadistes marocains au Moyen-Orient

A l’occasion d’une conférence d’Interpol, l’organisation policière internationale a estimé qu’il y a entre 2000 et 2500 djihadistes marocains ou d’origine marocaine au Moyen-Orient, soit 10% des djihadistes.

L’organisation policière internationale Interpol s’est réunie à Séville (Espagne) pour une conférence sur la lutte antiterroriste du 18 au 20 novembre. A cette occasion, la question des djihadistes au Moyen-Orient a bien évidemment été évoquée.

Juergen Stock, le directeur de l’organisation policière internationale, a ainsi déclaré qu’Interpol estimait à 25 000 le nombre de djihadistes au Moyen-Orient, avec quelques 5800 combattants étrangers répertoriés en provenance de plus de 50 pays.

Il a mentionné que la représentation marocaine est élevée est déclarant que « entre 2000 et 2500 de ces djihadistes sont Marocains ou d’origine marocaine, soit entre 9 et 11% des combattants ».

Ces chiffres correspondent à ceux donnés par le ministère de l’Intérieur marocain vu que le département de Mohamed Hassad évoque le chiffre de « environ 1350 combattants marocains en Syrie et en Irak, dont 220 sont des ex-détenus ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top