Santé

Alerte à la grippe aviaire en Dordogne

Une volaille porteuse du virus H5N1 a été identifiée en Dordogne, le premier cas en France depuis 2007. L’alerte a été donnée.

Le virus H5N1 a contaminé 842 personnes de 2003 à juin dernier, principalement en Egypte et en Asie du sud-est selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Aucun cas n’a été signalé en France depuis 2007, depuis la dernière crise qui avait touché 64 élevages, essentiellement dans l’Ain, et quelques cas isolés en Moselle.

Mais aujourd’hui, le ministère de l’Agriculture a demandé l’activation du plan national d’intervention sanitaire d’urgence en raison de l’identification d’une volaille porteuse du virus H5N1 en Dordogne.

« La confirmation du cas d’influenza aviaire a été établie dans la soirée du mardi 24 novembre par l’agence nationale d’évaluation des risques (ANSES) et la souche du virus a pu être identifiée. Il s’agit d’une souche H5N1 hautement pathogène pour les volailles », a précisé le ministère.

« Le séquençage de la souche est en cours mais il semble s’agir d’une souche déjà détectée en Europe qui présentait jusqu’alors un profil faiblement pathogène. »
Il est aussi précisé que « l’influenza aviaire n’est pas transmissible à l’homme par la consommation de viande, œufs, foie gras et plus généralement de tout produit alimentaire. »
Des zones de protection et de surveillance de 3 et 10 km, autour de l’élevage, ont été mises en place, avec « une surveillance active élargie » visant les élevages et la faune sauvage.

Une réunion d’urgence du Comité national d’orientation de la politique sanitaire animale a été convoquée ce jeudi par le ministre de l’Agriculture.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top