Santé

61% des Français contre l’e-cigarette

Un sondage révèle que 61% des Français sont « tout à fait » ou « plutôt favorables » à l’interdiction du vapotage sur le lieu de travail.

Les Français ne sont pas pour les e-cigarettes. Un sondage réalisé par Odoxa pour FTI Consulting, Les Echos et Radio Classique révèle en effet qu’ils sont 61% à se déclarer « tout à fait » ou « plutôt favorables » à l’interdiction du vapotage sur le lieu de travail.

Ce résultat va certainement satisfaire l’Assemblée nationale qui est en train d’examiner le projet de loi santé vu que celui-ci prévoit l’interdiction de la cigarette électronique au travail en tant que mesure pour lutter contre le tabagisme.

Le vapotage, qui concerne 1,5 million d’utilisateurs réguliers en France et 3 millions d’adeptes occasionnels, va être interdit dans certains lieux publics. L’interdiction va comprendre « les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif ».

Ce sondage révèle également que les Français sont très sceptiques à l’idée du paquet de cigarettes neutre qui doit être instauré en mai 2016. 73% des personnes interrogées estiment que cette mesure ne sera pas efficace pour lutter contre le tabagisme.

2 Comments

2 Comments

  1. Jules

    21 avril 2015 at 11 h 15 min

    Voilà un titre racoleur comme on en voit souvent sur le net qui crée la confusion avec pur seule visée le SEO et un trafic toujours plus grand. Non, 61% des français ne sont pas contre la e-cigarette. 61% des français sont contre l’utilisation de la e-cigarette dans les lieux publics. Au demeurant, j’étais opposé à cette interdiction globale et arbitraire dans tous les lieux de travail de France et Navarre par le biais de la loi. Au contraire, j’étais favorable à une concertation dans chaque entreprise, puis à un vote et éventuellement à l’ajout d’une clause dans le règlement intérieur de la société, dans le cas d’un vote favorable à l’interdiction. Je rappelle qu’à la suite du vote de la loi de santé, un décret d’application est prévu pour obliger les entreprises à aménager des lieux réservés aux vapoteurs, avec les coûts que cela entraîne pour les entreprises qui rencontrent de grandes difficultés aujourd’hui. Des espaces « non fumeurs », « fumeurs » et maintenant « vapoteurs. » Voilà vers quelle absurdité cette loi de santé nous entraîne !

  2. Grib8s

    21 avril 2015 at 12 h 05 min

    99.9999% des français n’ont pas été questionnés par ce sondage…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top