France

Attentat de Charlie Hebdo : les amalgames entre religion et politique

Durant la nuit de mardi à mercredi, un incendie a enflammé les locaux du journal Charlie Hebdo, et une attaque pirate a endommagé leur site internet. Les responsables doute des personnes qui n’ont pas aimé le choix éditorial récent du rédacteur en chef M Mohamed de rédiger des articles concernant l’islam dans une rubrique spéciale nommée Charia hebdo.

Ce matin sur l’antenne d’Europe 1, Jean-François Copé a fortement condamné l’incendie qui demeurait un attentat contre un journal tandis que le secrétaire général de l’UMP a révoqué les amalgames entre religion et politique.

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant demande aux Français d’être solidaires avec le journal Charlie Hebdo qui respecte la liberté de la presse qui reste sacrée pour la France.

Jean Michel Baylet condamne l’attentat sur sa page de twitter et dit qu’il s’agit du combat pour la liberté de la presse et le respect des opinions, comme l’a réclamé aussi François Hollande sur le monde.fr.

D’autre part, Nicolas Demorand, directeur de la rédaction de Libération, a invité les journalistes de Charlie Hebdo à s’installer et travailler dans les locaux de son quotidien.

Le Nouvel Observateur a recommandé au journal en question d’héberger sa rédaction. Mohammed Moussaoui, président du conseil français du culte musulman condamne aussi l’attentat.

Enfin, Le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon nomme l’incendie d’être répugnant.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top