Pont d’Avignon (St-Benezet): Rassemblement contre le nucléaire civil et militaire

Pont d’Avignon (St-Benezet): Rassemblement contre le nucléaire civil et militair
Publicité

Ce rassemblement citoyen est organisé en dehors de tout parti politique et se refuse à servir de marche-pied à des stratégies électoralistes visant à nous imposer pour des décennies encore la menace nucléaire et les atteintes à notre santé, à celles de nos enfants et de nos territoires.

Centraco : 1 mort, 1 salarié brûlé à 85% - entre la vie et la mort-, des blessés, des traumatisés sur une installation du cycle nucléaire à Marcoule. La peur pour des milliers d’habitants, la menace sur la tête des enfants, la contamination de nos territoires. Ils veulent nous faire accepter l’inacceptable : leucémies, cancers, expropriation de nos territoires, pertes de nos biens, la peur au ventre. Comme à Fukushima, comme à Tchernobyl.

Plus de 1000 incidents nucléaires en France en 2010. Plus de 250 incidents nucléaires sur les installations du triangle de la mort Tricastin-Marcoule-Cadarache.

Une fois de plus, une fois de trop, ça suffit ! Un jour de plus avec le nucléaire c’est un jour de trop !

Les pro-nucléaires, les fanatiques de la destruction atomique nous prennent pour des jouets. Tous les sites nucléaires de la vallée Rhône-Durance sont installés sur des failles sismiques. Les atteintes et menaces sont quotidiennes, l’accident majeur est inéluctable, le nucléaire ne peut pas être sécurisé.

Fermeture immédiate des installations nucléaires de la vallée Rhône-Durance et d’ailleurs.

Ce n’est ni une question technique ni de stratégie politique, c’est une question sanitaire et de santé publique.

Nous refusons d’être les cobayes des criminels de la destruction atomique.

. Pour nos vies et celles de nos enfants et des générations futures,
. Pour la défense de nos territoires
. Pour mettre un terme aux atteintes à notre santé
. Pour la planète et l’avenir