Santé

Une campagne de sensibilisation contre les IST via des vidéos drôles est lancée

L’Inpes (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) et le ministère de la santé ont organisé une campagne Web sous la forme de 4 interviews humoristiques pour prévenir contre les dangers des IST. Celles-ci, que ce soit gonocoques, syphilis, chlamydiae ou hépatites B, sont des infections sexuellement transmissibles qui ne provoquent pas forcement de symptômes, on peut donc être porteur sans en être conscient.

Une petite introduction pour chaque IST s’impose :

Le gonocoque est la bactérie responsable chez l’Homme de gonorrhée, les plus touchés sont les femmes de 15 à 19 ans et les hommes de 20 à 24 ans.
La syphilis se transmet par des rapports sexuels non protégés, par voie sanguine et par voie trans-placentaire de la mère à l’enfant pendant la grossesse.

La Chlamydiae se transmet lors des rapports sexuels non protégés. Souvent dénuée de symptômes, cette bactérie peut entraîner une infertilité, surtout chez les femmes.

L’Hépatites B est due à une infection par le virus de l’hépatite B (VHB) et entraînant une inflammation du foie.

Le Public visé est les personnes de 15 à 30 ans ayant une sexualité active.

Pour se protéger des IST vous devez utiliser un préservatif pour chaque rapport sexuel et avec chaque partenaire dont l’état de santé est inconnu. Aussi, un dépistage du VIH et des IST est de rigueur, il vous suffit de vous rendre dans un Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG) ou dans un Centre d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des Infections Sexuellement Transmissibles (CIDDIST).
Si par malheur, vous êtes touchés par une IST, vous devez impérativement prendre les traitements prescrits par le médecin et les suivre à la lettre.

Les 4 vidéos sont drôles et très instructive, cela ne vous prendra que quelques minutes pour y jeter un coup d’œil.

Interview de Gonocoque

Interview de Chlamydia

Interview de Hépatite B

Interview de Syphilis

Un spot pour rappeler que toute personne ayant une sexualité active peut potentiellement être exposé à une IST et qu’il est important de se faire dépister.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top